FAQ

Quelques réponses à vos questions ...

Quelle est la différence entre une maison passive et une maison basse énergie ?

La maison passive est une maison basse énergie extrêmement efficace. Elle est tellement bien isolée, qu'un système de chauffage traditionnel n'est plus nécessaire. Une maison passive n'a donc plus besoin de radiateurs. Vu de l'extérieur, il n'y a pratiquement aucune différence entre une maison basse énergie et une maison passive. Mais cette dernière offre bien plus de confort tout en consommant beaucoup moins d'énergie.

Peut-on ouvrir une fenêtre dans une maison passive ?

Oui, bien sûr.
Simplement: ce n'est pas nécessaire, puisque le système de ventilation assure un approvisionnement suffisant en air frais. De plus, une fenêtre ouverte est le pont thermique par excellence qui vous fera perdre de l'énergie inutilement. N'oublions pas non plus que l'aération par ventilation contrôlée permet de filtrer pollen, poussière et impuretés. Même en cas d'absence, la qualité de l'air au sein de la maison reste donc intacte – hiver comme été.

Une maison passive doit-elle toujours être construite en ossature bois ?

Non.
Il est possible aujourd'hui d'atteindre le standard passif avec tous les modes de construction: ossature bois, construction massive, charpente métallique,...
L'ossature bois reste cependant le mode de construction le plus rapide pour atteindre facilement et à coût intéressant un standard passif.

Peut-on construire une résidence passive ?

Bien sûr.
La maison passive est un standard qui peut s'appliquer à tout type de bâtiment: résidence, école, hôpital, bâtiment administratif, etc.

Pourquoi ne pas construire directement une maison zéro énergie ?

Les maisons zéro énergie ou énergie + sont encore trop chères.
Une maison passive est tout aussi bien en matière d'économies et de confort, mais également elle est amortie plus rapidement grâce à des coûts de construction raisonnables.

Qu'est-ce qu'un pont thermique et comment l'éviter ?

Un pont thermique et un point faible dans l'enveloppe du bâtiment par lequel s'échappe la chaleur. Des châssis mal installés, un toit non isolé, des fenêtres à faible vitrage,... font partie des ponts thermiques les plus fréquents dans une construction traditionnelle.
Pour atteindre un niveau passif, il est nécessaire que l'enveloppe du bâtiment ne présente aucun point faible en termes d'isolation.

Cela vaut-il la peine de construire une maison passive plutôt qu'une maison basse énergie ?

Oui.
À long terme une maison passive (passe énergétique de classe A) offrira toujours plus d'économies d'énergie qu'une maison à basse consommation (passe énergétique de classe B). Grâce à la standardisation des technologies et l'augmentation continue des prix de l'énergie, les surcoûts d'une maison passive sont rapidement amortis. Par ailleurs, une maison passive bénéficie de plus de subventions étatiques et offrira un rendement plus élevé en cas de revente. Selon une directive européenne, tous les bâtiments construits à partir de 2020 devront présenter une consommation énergétique proche de zéro. Il n'y a donc plus de raison de se contenter d'un niveau basse énergie.

Peut-on installer une cheminée à feu ouvert dans une maison passive ?

Non.
L'utilisation d'une cheminée à feu ouvert est incompatible avec le fonctionnement d'un système de ventilation et l'étanchéité de l'enveloppe du bâtiment. L'installation d'une cheminée à foyer fermé est cependant possible, à condition qu'elle soit étanche et que son approvisionnement en air frais soit indépendant de l'air intérieur de la pièce.

Pourquoi une maison passive doit-elle être étanche ?

90% des pertes de chaleur dans une maison traditionnelle sont dues à des courants d'airs. L'étanchéité de l'enveloppe du bâtiment est donc un prérequis indispensable pour minimiser les pertes d'énergie.
Comprendre le principe de fonctionnement d'une maison passive