Guide de contruction

Comment construire une maison passive ?

Principe de base d'une maison passive :
minimiser les pertes de chaleur et optimiser les gains de chaleur

Aujourd'hui, les nouvelles constructions sont tellement étanches que l'approvisionnement en air frais ne peut plus se faire naturellement. Il faut une ventilation. L'astuce d'une maison passive est d'utiliser cette ventilation (nécessaire et inévitable) comme chauffage.

 

Construire sans ponts thermiques

Chauffer par ventilation ne peut fonctionner que si les pertes de chaleur sont réduites à un minimum absolu.
L'enveloppe du bâtiment doit donc être parfaitement isolée et éviter tout point faible sous forme de pont thermique. Tous les éléments d'une maison passive doivent être isolés: dalle, toit, châssis, murs extérieurs,...

 

 

 

Maison passive – Un concept énergétique global

Il n'y a pas une seule, meilleure façon de construire une maison passive. Le concept "maison passive" se
construit autour d'une gestion de l'énergie optimisée en fonction du terrain, de l'architecture, des modes de
consommation, etc.
Voici néanmoins les solutions techniques que l'on trouve le plus souvent dans une maison passive :

  • Châssis isolants et triple vitrage

L'efficacité thermique d'une fenêtre dépend de son vitrage, de la force isolante de son châssis ainsi que de
la qualité du montage. Une fenêtre à triple vitrage est constituée de trois vitres entre lesquelles se trouve
du gaz inerte (moins conducteur de chaleur).

  • Collecteurs solaires sur le toit

Les panneaux solaires transforment les rayons de soleil en énergie de chauffage le plus souvent utilisée
sous forme d'eau chaude.

  • Électroménagers à faible consommation énergétique

Les petits et grands électroménagers sont aujourd'hui dotés d'une note A++ (consommation énergétique
très faible) à G (consommation élevée). Le choix des bons électroménagers influencera considérablement
la facture énergétique finale.

  • Isolation des murs extérieurs

Laines minérales, fibre de cellulose, laine de bois,... il existe une multitude de matériaux et de techniques
pour isoler les murs extérieurs d'une maison passive. L'important est que l'enveloppe du bâtiment ne
présente aucun pont thermique.

  • Ossature bois

L'ossature bois est le système de construction qui permet d'atteindre le plus rapidement et le plus
efficacement un niveau passif. L'ossature bois constitue la structure portante de la maison. D'autres
techniques de construction permettent également d'atteindre le niveau passif (souvent avec des murs plus
épais et une charge de travail plus élevée).

  • Orientation vers le sud / Architecture

L'orientation sud n'est pas une condition sine qua non pour construire une maison passive. Mais elle
permet de profiter un maximum des apports "gratuits" du soleil. L'architecture influencera le concept
énergétique par la création de zones d'ombre et de façades vitrées.

  • Pompe à chaleur géothermique

Une pompe à chaleur géothermique transfère l'énergie du sol vers l'habitation pour la restituer en énergie
de chauffage. Une pompe à chaleur est soit horizontale (à faible profondeur sur une grande surface), soit
verticale (à grande profondeur sur une petite surface).

  • Récupération de l'eau de pluie / des eaux usées

Collecter l'eau de pluie ou les eaux usées permet d'économiser des ressources en amont (l'eau du robinet)
et de diminuer les rejets polluants (intérêt écologique). Ces eaux sont utilisées dans les toilettes, pour
arroser le jardin ou nettoyer la voiture, par exemple.

  • Ventilation mécanique contrôlée avec récupération de chaleur

Ce type de ventilation insuffle de l'air frais dans les pièces sèches et extrait l'air des pièces humides pour
former un circuit. Le système de récupération de chaleur réchauffe l'air entrant à l'aide de l'air sortant
pour une maison naturellement climatisée.